[Deen-ul-Qayyem]

L'Islâm Authentique selon la compréhension des Pieux Prédécesseurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réfutation des ambiguités ach'arites néo-jahmites sur la déclaration "Allah est au ciel"

Aller en bas 
AuteurMessage
abou roumaysa
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Nombre de msg : 76
Points de participation Points de participation : 150
Moyenne des avis sur mes post : 28

MessageSujet: Réfutation des ambiguités ach'arites néo-jahmites sur la déclaration "Allah est au ciel"   Lun 27 Juin - 13:54


as-salâm 'alaykoum / puisse la paix être sur vous

Au nom d'Allah, le Miséricordieux, par essence et par excellence
Louange à Celui qui S'est établi au dessus du Trône d'une manière qui sied à Sa magnificence et que Sa paix et bénédiction soient sur celui qui fut envoyé en tant que miséricorde pour les mondes.

Ceci dit :

Nous, musulmans sunnites, croyons avec une conviction profonde et inébranlable, d'après les preuves manifestes du Saint Coran et de la Sounna authentique selon la compréhension des Pieux prédécesseurs, qu'Allah est réellement au dessus de Sa création, au dessus des sept cieux, au dessus du Trône. Nous croyons également, avec une foi tout aussi solide que le diamant, qu'Allah S'est établi sur le Trône d'une manière qui sied à Sa magnificence. Considérant que le Créateur ne ressemble point à Ses créatures, nous nous interdisons toute spéculation relative à Son établissement sur le Trône et nous nous contentons seulement d'y croire et de l'affirmer. Aussi nous nous désavouons pleinement de ceux qui ont rejeté les textes scripturaires explicites à ce sujet, à l'instar des hérétiques, adeptes des sectes jahmite, mou'tazilite, ach'arite et matouridite. Tel est notre sublime credo que nous professons impassiblement de nuit comme de jour, sans peur et sans reproche, à la vie, à la mort, et puisse Allah nous en témoigner.



Les néo-jahmites s'affiliant captieusement au ach'arisme affirment que les «wahhabites» se contredisent en affirmant tantôt qu'Allah est au ciel et tantôt qu'Allah est au dessus du Trône. Rappelons que dans le langage des jahmites contemporains, les « wahhabites » sont les sunnites (ahl as-sounna). Nous allons expliquer quel est le véritable sens de la déclaration consistant à dire qu'Allah est au ciel et démontrer l'invalidité de l'allégation des néo-jahmites relative à la contradiction qu'ils prétendent avoir décelé.

Dans le recueil de hadith de l'imam Mouslim, il est rapporté que le compagnon Mou'âwiya Ibn Al-Hakam dit au Prophète, paix et bénédiction d'Allah sur lui, au sujet d'une femme esclave :


يَا رَسُولَ اللَّهِ أَفَلَا أُعْتِقُهَا ؟

قَالَ: (ائْتِنِي بِهَا) فَأَتَيْتُهُ بِهَا ، فَقَالَ لَهَا: ” أَيْنَ اللَّهُ “، قَالَتْ: فِي السَّمَاءِ

قَالَ : مَنْ أَنَا ؟ قَالَتْ : أَنْتَ رَسُولُ اللَّهِ

قَالَ: ”أَعْتِقْهَا فَإِنَّهَا مُؤْمِنَةٌ
Traduction :

« Oh Messager d'Allah, dois-je l'affranchir ? »
Il dit : " Amène-moi là. Il lui l'amena et le Prophète lui dit à la femme :
"Où est Allah ? " (ayna allâh)
Elle répondit : " Au ciel (fî samâ') "
Il dit : " Qui suis-je ? "
Elle répondit : " Tu es le Messager d'Allah "
Il dit ensuite au compagnon : " Affranchis-là, elle est certes croyante "




La femme en question a répondu en disant « fî samâ'» que l'on peut traduire en français de deux manières :

- au ciel
- au dessus du ciel

Il faut savoir que la conjonction « fî » (dans, au) est employé ici avec la signification de « 'alâ » (sur, au dessus).



Le Shaykh de l'Islam Ibn Taymiyya, qu'Allah lui fasse miséricorde, fut consulté à propos de l'âme du croyant, que les Anges rappellent et font monter au ciel auprès d'Allah. Il répondit :


« Pour ce qui est du hadith cité au sujet de la prise de l'âme du croyant (qabz roûh al-mou'min) qui rapporte qu'on l'a fait monter au ciel, auprès d'Allah, ce hadith provient d'une très bonne chaîne de transmission (isnâd). Le prophète (salla llahou 'alayhi wa sallam) en disant : « auprès d'Allah » tend vers le même sens qu'Allah dans ces versets :

« Êtes-vous à l'abri que Celui qui est au ciel enfouisse en la terre? Et voici qu'elle tremble! Ou êtes-vous à l'abri que Celui qui au ciel envoie contre vous un ouragan de pierres? Vous saurez ainsi quel fut Mon avertissement. »
(sourate 67 – versets 16 et 17)


Dans ce même ordre d'idée, le Prophète, que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui, dans un hadith authentique, a interrogé la servante de Mouâwiya Ibn Al-Hakam :

« Où est Allah ?
« Au ciel (fî samâ) », répondit-elle.
« Qui suis-je ? », dit le Prophète, et la servante de dire :
« Tu es le Messager d'Allah ». Le Prophète dit alors :
« Affranchis-la, elle est une croyante. »


Il ne faut pas comprendre par l'expression « Allah est au ciel (allah fî samâ') » que le ciel l'encercle (hasara) et le contient (hawâ) comme il en est du soleil et de la lune. Certes, certes doctrine n'est jamais professé par un musulman ou même un sain d'esprit.

Allah, gloire à Lui, dit :

« Son Siège (koursiyy) déborde les cieux et la terre. »
(sourate 2 – verset 255)

Les cieux sont, par rapport au Siège (koursiyy) comme un anneau jeté dans un désert. Et le Seigneur, gloire à Lui, est au dessus (fawqa) des cieux, sur Son Trône, séparé et distinct (bâ'in) de Ses créatures. Nulle chose de Lui ne se trouve en Ses créatures, ni en elles une chose de Lui.


Le Très-Haut dit aussi :

« Et je vous crucifierai sûrement sur (fî) des troncs de palmiers »
(sourate 20- verset 71)

«Parcourez la terre (fî al-ardh) »
(sourate 9 - verset 2)

« Quarante ans, durant lesquels ils erreront dans (fî) la terre »
(sourate 5 – verset 26)

Il n'est pas question, dans ces versets, d'aller dans les entrailles de la terre ou de les crucifier dans les cavités des palmiers.

« Allah est au ciel » signifie qu'Il est au dessus (fawqa) et sur ('alâ) Ses cieux, séparé et distinct (bâ'in) de Ses créatures. Comme il en est des informations qu'Allah a donné Lui-même dans Son Livre, selon lesquelles Il a crée les cieux et la terre en six jours, puis Il S'est établi en majesté sur le Trône :



« Ô Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t'élever vers Moi »
(sourate 3 – verset 55)

« Les Anges et l'Esprit montent vers Lui »
(sourate 7 - verset 4)

Pour ce qui est de cette question on trouve de nombreux versets dans le Livre et de nombreux hadith.» (fin de citation pour les propos d'Ibn Taymiyya) [1]



La préposition « fî » a plusieurs significations. C'est ainsi qu'il ne fait pas comprendre l'expression « Allah est au ciel (allah fî samâ') » que le ciel le contient.

L'imam malikite Ibn Abd Al-Barr d'Andalousie tient en substance les même propos que le shaykh de l'Islam Ibn Taymiyya. Il dit en effet L'imam Ibn Abd Al-Barr, qu'Allah lui fasse miséricorde, nous dit dans «at-tamhîd»(au commentaire du 8ème hadith) » :
 
« Quant à Sa parole :   « Etes-vous à l'abri que Celui qui au ciel (fî samâ')... »(sourate 67 - verset 16), alors la signification est : qui est sur ('alâ) le Ciel, c'est-à-dire sur le Trône. Et la conjonction fî est employée avec la signification de  'alâ. Ne voyez-vous pas Sa parole: «Parcourez la terre (fî al-ardh) » (sourate 9 - verset 2) signifiant « sur » ('alâ) la terre  et Sa parole : « et je vous crucifierai sûrement sur (fî) des troncs de palmiers »  (sourate 20- verset 71) et tout ceci (c'est-à-dire l'interprétation de fi) est soutenu par Sa parole : « les anges et l'Esprit montent vers Lui » (sourate 7 - verset 4) » (fin de citation des propos d'Ibn Abd Al-Barr)



Ainsi il n'y a pas de mal à dire en français «Allah est au ciel» si on on veut sous entendre par là : sur le ciel, au dessus du ciel. Mais si on veut signifier par là le fait qu'Allah soit dans le ciel, confiné dedans, on tombe dans une croyance incorrecte et déviante. Allah n'est pas confiné dans Sa création mais Il est au dessus d'elle tout en étant séparé et distinct (bâ'in 'an khalqihi). Les deux affirmations «Allah est au ciel» et «Allah est au dessus du ciel» sont en réalité équivalentes et ne semblent en aucun cas être contradictoires car par l'affirmation "Allah est au ciel", il faut bien évidemment sous entendre l'élévation et non pas le confinement.

Par suite, il n'y a aucune contradiction entre le fait d'affirmer qu'Allah est au ciel et qu'Il est au dessus de Son Trône : ces deux affirmations sous entendent tout simplement l'élévation d'Allah au dessus de Sa création. Si Allah est au dessus du Trône, Il est donc forcément au dessus du ciel puisque le Trône est au dessus des sept cieux.

____________
[1] Cf « majmoû' al-fatâwâ » d'Ibn Taymiyya, vol. 4, p. 262-299
Revenir en haut Aller en bas
 
Réfutation des ambiguités ach'arites néo-jahmites sur la déclaration "Allah est au ciel"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Deen-ul-Qayyem] :: Dogme / Croyance :: Mises en garde / Rad / Ambiguité-
Sauter vers: