[Deen-ul-Qayyem]

L'Islâm Authentique selon la compréhension des Pieux Prédécesseurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Caractéristiques des Pseudo-Salafis

Aller en bas 
AuteurMessage
abou roumaysa
Membre Actif
Membre Actif


Nombre de msg : 76
Points de participation Points de participation : 150
Moyenne des avis sur mes post : 28

MessageSujet: Les Caractéristiques des Pseudo-Salafis   Ven 15 Juil - 3:23

Les caractéristiques de la secte des pseudo-salafis




Les pseudo-salafis considèrent que légiférer des lois humaines, les imposer à un peuple et juger avec perpétuellement est seulement de la petite mécréance (koufr douna koufr) n'expulsant pas de l'Islam sauf si il y a Istihlâl (le fait de légaliser l'acte, de le rendre licite), ce qui est un égarement manifeste puisque cela contredit le consensus des savants qui affirment que c'est clairement une grande mécréance expulsant de l'Islam. Pour les pseudo-salafis, juger avec les principes de la démocratie, du socialisme ou encore du communisme est juste une mécréance de l'acte n'impliquant à priori aucune conviction du cœur !



Les pseudo-salafis considèrent que rechercher le jugement auprès d'autre qu'Allah est de la petite mécréance qui n'expulse pas de l'Islam sauf avec Istihlal . Il en résulte que les pseudo-salafis n'affirment pas l'exclusivité du jugement à Allah seul et ne reconnaissent pas l'Unicité de la Seigneurie d'Allah dans l'absolue.



Les pseudo-salafis mettent au même niveau les péchés (qui ne font pas sortir de l'Islam) et les actes de grande mécréance qui expulsent de l'Islam, comme par exemple le fait de recourir à un jugement auprès d'autre qu'Allah (recourir au jugement du Taghout) ou de légiférer des lois en dehors d'Allah, de les prendre comme référence absolue dans le jugement et de les imposer. Plus simplement, leur logique implique de mettre au même niveau celui qui boit du vin et celui qui se prosterne devant autre qu'Allah ou celui qui légifère des lois en dehors d'Allah.



Les pseudo-salafis donnent l'excuse de l'ignorance et de la mauvaise interprétation dans l'annulation du monothéisme (Tawhid). Par conséquent, les pseudo-salafis ne savent pas faire la différence entre ce qui est fondamentalement et nécessairement connu dans la Religion et de ce qui en est contingent.



Les pseudo-salafis insultent et dénigrent de manière récurrente les musulmans en utilisant des sobriquets injurieux comme « takfiri » ou en les calomniant de « khawarij » du simple fait parce qu'ils suivent et appliquent le monothéisme pur (Tawhid) qui implique inexorablement l'excommunication des polythéistes (mouchrikine) et des apostats (mourtaddine).



Les pseudo-salafis croient que le Jihad défensif (le combat dans le sentier d'Allah) n'est pas permis sans un Imam qui le dirige, et par suite, ils affirment que le Jihad est interdit sans la permission de l' Imam.



Les pseudo-salafis croient que la grande alliance avec les mécréants n'est pas de la grande mécréance, à moins que la personne ait une intention de mécréance à l'intérieur d'elle-même, tel que souhaiter ou aider la religion de mécréance, détruire la religion d'Allah, etc. Selon leur logique aberrante si une personne menait une croisade contre l'Islam, la dirige et la soutient par les biens et le sang, il serait toujours musulman jusqu'à ce qu'il prononce les intentions de mécréance cachées en son fort intérieur. Ainsi les pseudo-salafis ne rendent pas l'acte lui-même comme étant de la mécréance jusqu'à ce que cette condition innovée soit prouvée ou montrée. Ainsi les pseudo-salafis vouent une alliance (consciente ou inconsciente, direct ou indirecte) aux ennemis de l'Islam contre les musulmans.



Les pseudo-salafis encouragent à ne pas étudier et comprendre les affaires dits politiques , les enjeux géopolitiques et événements actuels. Ils prétextent que c'est seulement une chose qui s'imposent exclusivement aux gouverneurs et savants et que le simple musulman en a nullement besoin. Par suite, les pseudo-salafis font semblant de ne pas connaître la situation des gouverneurs de notre époque ainsi que de la croisade internationale menée contre l'Islam et les Musulmans sans parler du Nouvel ordre mondial. Les pseudo-salafis se rendent coupables de complicité des crimes que commettent des gouverneurs impies, tyranniques et criminels des pays arabes et de l'Occident à l'encontre de l'Islam et des musulmans.



Les pseudo-salafis suivent aveuglément les savants fonctionnaires officiels du gouvernement saoudien. Donc si Jacques a dit « il faut faire la paix avec les Juifs de Palestine et reconnaître l'État d'Israël », alors les pseudo-salafis répètent comme des perroquets , et si Jacques a dit « il ne faut pas boycotter les produits américains » alors les pseudo-salafis s'exécutent sur le champs comme des moutons, etc. Les pseudo-salafis soutiennent le régime saoudien et mettent insidieusement en place toute une véritable propagande manipulatrice afin de faire croire au monde que l'Arabie Saoudite est un État islamique digne de ce nom.



Les pseudo-salafis soutiennent indirectement les ennemis de l'Islam comme les croisés américains et les sionistes. En effet selon leur logique, dénoncer et critiquer l'alliance américano-saoudienne revient à critiquer et se rebeller contre les gouverneurs saoudiens qu'ils considèrent comme étant légitimes.


Les pseudo-salafis axent leur combat contre les musulmans monothéistes qui veulent instaurer le jugement d'Allah sur terre et éprouvent une haine viscérale à leur encontre.



Les pseudo-salafis sont un obstacle à l'établissement du jugement d'Allah sur terre et du califat, et, indirectement, ils soutiennent les régimes et systèmes mécréants comme la démocratie ou encore le socialisme. Ils retardent également la lutte dans le sentier d'Allah (al-jihâd).



Les pseudo-salafis déclarent les gens d'innovateurs avec une facilité deconcertante et pratique le Tabdi' à profusion . Le Tabdi' est le fait de rendre innovateur (hérétique) une personne.



Les pseudo-salafis imitent les Khawarij étant donner que ces derniers «combattent les gens de l'Islam et délaissent les gens des idoles » comme nous l'a informé le Prophète dans un hadith authentique,que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui.



Les pseudo-salafis collaborent avec le Taghout et les mécréants et ils n'hésitent pas à signaler aux autorités du Taghout toute personne qu'ils estiment être un «takfiri» ou un «kharijite»



Les pseudo-salafis sont très limités psychologiquement et font preuve d'une grande étroitesse d'esprit, et affirmer cela est loin d'être de la subjectivité mais bien un triste constat. En effet, leurs savants leur interdisent de fréquenter ceux qu'ils estiment être des « innovateurs » ou encore des soi-disant « takfiris », ce qui les amènent à vivre enfermer sur eux-mêmes. En plus d'être hautains, les pseudo-salafis ne cessent de propager la culture de la haine envers les musulmans en les calomniant de « Khawarij » sans parler des insultes gravissimes du genre « Chien de l'Enfer» qu'ils profèrent à l'égard des musulmans.


Les pseudo-salafis croient que les actes des membres ne sont pas un pilier ni une condition pour l'existence de la Foi (Al-Imane). Par suite, ils rejoigenent la croyance des Mourji'a à la différence près qu'ils estiment que la foi monte et basse mais sans jamais pour autant être annulé du simple fait de ne rien pratiquer de l'Islam.



Les pseudo-salafis imitent dans une moindre mesure le voie des soufis. En effet, comme ces derniers, les pseudo-salafis vénèrent leurs savants et les suivent d'une manière aveugle leur donnant presque le statut de l'infaillibilité.



Les pseudo-salafis considèrent que la chair de leurs savants-gourous comme étant empoisonné mais par contre, ils considèrent la chair des savants monothéistes comme étant appétissante ! On décèle clairement le double discours des pseudo-salafis qui soi-disant prônent le respect et le retour aux savants. Ils se cachent derrière leurs savants pour ne pas reconnaître la vérité sans parler des calomnies et mensonges qu'ils profèrent à l'égard des véritables savants du Tawhid.



Les pseudo-salafis propagent des fatwas hors contextes , des interprétations erronées et des ambiguïtés sur divers sujets comme l'Unicité d'Allah (Tawhid), Jihad, la question de l'obéissance au gouverneurs, le statut de la démocratie et du vote, la Hijra,etc.




Il s'agit là des principales caractéristiques des pseudo-salafis. Il convient de noter que la croyance des pseudo-salafis est assez hétérogène et la gravité de leur dogme peut varier d'une personne à une autre tout comme pour leurs pseudo-savants
.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Caractéristiques des Pseudo-Salafis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Deen-ul-Qayyem] :: Dogme / Croyance :: Mises en garde / Rad / Ambiguité-
Sauter vers: