[Deen-ul-Qayyem]

L'Islâm Authentique selon la compréhension des Pieux Prédécesseurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pendez le dernier tyran arabe ... avec les entrailles du dernier savant du palais!

Aller en bas 
AuteurMessage
'AbdAllâh
Je suis nouveau membre
Je suis nouveau membre
avatar

Nombre de msg : 25
Points de participation Points de participation : 68
Moyenne des avis sur mes post : 9

MessageSujet: Pendez le dernier tyran arabe ... avec les entrailles du dernier savant du palais!   Sam 16 Juil - 22:48

Les Savants du Sultan ?




Pendez le dernier tyran arabe ... avec les entrailles du dernier savant du palais !










Pendez le dernier tyran arabe
... avec les entrailles du dernier savant du palais!







Par Louis Atiyyatullah





Pendant quelques jours, j'ai suivi un programme intitulé "Sous le
Siège" sur Al-Jazirah, la chaine satellite... J'ai écouté les
interlocuteurs masculins et féminins des 4 coins du monde, des
Musulmans ... fâché... des Musulmans ... seul... Certains d'entre
eux pleuraient durant leur discours... Un autre à été couper, ainsi on
ne lui pas permis de parler!

Les messages de tous ces interlocuteurs étaient uni sur deux points :

Premièrement : Tous les dirigeants Arabes, sans exception, sont des ordures et des traîtres.

Deuxièmement : Tous les interlocuteurs demande l'ouverture "de la porte pour Jihad".

Les mots ardents des interlocuteurs et leurs flèches contre les
dirigeants arabes n'en finissaient pas. Tous maudissent les dirigeants
arabes comme si ils disaient implicitement "Pendez tous les
dirigeants arabes..."

Et si la pendaison est nécessaire, bien que je m'oppose à l'exécution par celle-ci car cela n'est pas Shar'3i
Je dis, si pendre est absolument nécessaire alors que cela soit fait "avec les entrailles du dernier savant officiel".

Car cette organisation destructive des savants officiels ne joue
aucunement un rôle moins corrupteur et dangereux pour la Ummah que ces
dirigeants déloyaux.

Ces savants représentent la couverture légale pour tout ce que le
dirigeant fait de trahison envers la Ummah ... car le dirigeant n'aurait
pas le courage pour la trahison, si il n'y existerai pas
certaines personnes qui exposerait leur contrefaçon ... ou si sa
légalité s'est effondrée dans les yeux des gens du communs.

Donc il est un interlocuteur et un associé dans le crime... Il n'est
pas permis de juger le dirigeant et de le tenir responsable sans tenir
pour responsable ceux qui ont fait leur travail ...
facile pour ceux qui leur ont donné des verdicts légaux décrétant
que les actions du dirigeant plaisent à Allah et qu'il entrera au
Paradis à cause de ses actes et nous et le reste de la Ummah
entrera "dans le Feu de l'enfer" si nous refusons et rejetons cette
trahison.


Ces savants officiels sont des diables simplement stupides, ne
sachant pas se qu'ils font eux-mêmes, ni conscient du grand danger dans
lequel ils sont tombés, ni de la grande destruction apportée
sur la Ummah par leurs actes ... car ils pensent que la religion
d'Allah est simplement un emploi qu'ils peuvent utiliser comme un
métier!

Chaque dirigeant qui trahit la Ummah est simplement un sale diable ;
et chaque savant silencieux de ce dirigeant, est un diable, avec une
langue coupée.

Ici nous devons souligner que quelques-uns ont honoré les principes Salafi appropriés à ce sujet.

Premièrement : Il n'y a aucune sainteté dans l'Islam pour un traître, ou l'hypocrite, ou le corrupteur.

La déloyauté et la trahison détruisent complètement la sainteté d’un
personnage. Donc il est permis de décrire le savant qui est silencieux
de l'oppression, de la tyrannie et du Kufr en
l'étiquetant de savant corrompu, de savant déloyal, ou de savant
hypocrite, chaque savant selon la mesure de leur trahison et de leurs
actes. Si Umar a appliqué l'étiquette "l'hypocrite" à Hatib
((رضي الله عنه ) bien que Hatib ait participé à Badr, pourtant le Prophète (صلى الله عليه
وسلم ) n'a pas dénoncé Umar sur ce qu'il a dit, plutôt
qu'il l'a informé que Hatib a participé à Badr et ceux qui ont participé
à Badr sont spécifiquement pardonné pour leurs
péchés... Ainsi comment cela devrait être facile d'appliquer
l'étiquette "d'hypocrites" sur ces savants qui solidifient chaque
oppression, corruption et Kufr par laquelle la Ummah est abusé. Non
ils donnent une couverture légale pour ces crimes et ces réclamation
et en disant que s'est exactement ce qui plaît Allah!!

Donc c'est une fabrication et une falsification pour prétendre, dans
la religion d'Allah, que "la chair des savants est empoisonné". Elle
n'est pas empoisonné sans exception, mais plutôt un peu
de celle-ci est de la viande Halal, quand le savant trahit sa Ummah
et est silencieux du Kufr et de la trahison, ou plus mauvais, qu'il
justifie le Kufr et la trahison des dirigeants en leurs
donnant des excuses pour continuer leurs actions.

Deuxièmement : la responsabilité légale des savants n'est pas d'être
des savants pour les dirigeants ou d'être leurs salariés.

Les semblables à eux, ne sont pas des savants, mais plutôt ils sont
les subornés des mercenaires. Le vrai rôle, légal pour le savant est de
trouvé dans la déclaration d'Allah (تعالى ) {Pour que vous le clarifiiez aux gens et n'en dissimuliez rien.}
qui sont ces gens? Nous et les reste des gens du commun des
Musulmans... Car si le savant ne nous clarifie pas la vérité, mais
qu'au lieu de cela il rend tout conditionnel sur le dirigeant et en fait
la préoccupation de notre complaisance de vie et la non
déplaisance au dirigeant ... alors une telle personne n'est pas un
savant mais plutôt il n'est qu'un fonctionnaire modeste ayant ni
sainteté, ni honneur.

Troisièmement : les attributs du savant juste, non le savant de
palais, est qu'il défend Allah et Son Messager, avant qu'il ne défende
le dirigeant ou lui-même.

Quatrièmement : le savant qui pense qu'il peut prendre une position
acceptant un compromis, entre la satisfaction d'Allah et la satisfaction
du dirigeant , alors il est plus dangereux que le
savant officiel exposé ... parce qu'il sera forcé "de faire des
contrefaçons" et réunira entre l'agrément d'Allah et la complaisance du
dirigeant ... et des questions des plus reconnues de notre
temps est que la satisfaction d'Allah et la satisfaction du
dirigeant ne pourront jamais être rassemblé comme un vœux de flammes
ardentes de l'eau! Comme un poète l'a exposé :
"La méthode pour tuer, ou plutôt je le combat en utilisant une épée;
aussi dans la pendaison il y a la torture inutile de l'âme "du
dirigeant arabe"!
"Celui qui cherche des questions en opposition à la nature de la source est questionné sur des flammes ardentes de l'eau!!"

Donc la satisfaction d'Allah est obtenue en établissant Sa loi. Et
si la loi d'Allah doit être vraiment établie, donc le premier sacrifice
pour cela est ces dirigeants arabes!

De toute l'histoire Salafi, après l'ère des Khulafa bien guidé, la
relation entre les savants justes et les dirigeants est devenue un
opposé... Donc ce n'est pas possible pour un savant juste
d'être silencieux d'un dirigeant corrompu. Ce n'est possible non
plus pour un dirigeant idiot de faire venir près de lui un savant
juste... Cette opposition finit seulement si le dirigeant donne
la préséance à la satisfaction d'Allah sur sa propre satisfaction,
comme les savants ont fait avec Umar Ibn Abdil-'Aziz...


Mais la différence entre les dirigeants passés et les dirigeants
contemporains est aussi grande que la différence entre l'est et l'ouest
... les dirigeants passés faisait de l'oppression, mais
ils n'étaient pas déloyaux et les amis de l'Ouest ... leur
oppression étaient domestiques (intérieurs), mais sans trahir la Ummah.
Dans leur ère les conquêtes Islamiques ont continué à grandir et
la Ummah a été unifié et craint par ses ennemis externes. Ainsi même
si un savant a flatté un dirigeant dans cette ère et est devenu
"officiel", alors son péché est pardonnable et mineur quand il
est comparé à celui des savants officiels d'aujourd'hui...

Recapitalisation :

Nous sommes vraiment dans le besoin d'une nouvelle méthode de
produire des savants, avec une condition , qu'ils ne soit jamais ...
officiel mais plutôt qu'ils deviennent indépendants...

Je suis très impressionné de l'expérience de Deobandi dans la
production des savants indépendants et non auprès du gouvernement, ayant
des avis indépendants quant aux problèmes de la Ummah.

Si nous sommes dans la recherche de liberté, donc la première
personne méritant une telle liberté est le savant qui donne des verdicts
quant à nos vies et nos morts. Un tel savant doit accomplir
toutes les conditions pour donner des verdicts corrects, la première
dont est qu'il doit être indépendant, et non docile à aucune pression
ou conditions d'un dirigeant ou autrement...













Dernière édition par Admin le Sam 16 Juil - 23:47, édité 1 fois (Raison : 17- Il n'est pas permis de mettre vos liens de forums ou blog en signature ou autres.)
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Nombre de msg : 318
Points de participation Points de participation : 795
Moyenne des avis sur mes post : 17

MessageSujet: Re: Pendez le dernier tyran arabe ... avec les entrailles du dernier savant du palais!   Sam 16 Juil - 23:48

17- Il n'est pas permis de mettre vos liens de
forums ou blog en signature ou autres. Aussi, pas de messages privés de
masse appelant à vos annonces quelconques. Si vous êtes victimes de ceci
merci d'en informer les Administrateurs. Nous n'avons pas le temps de
vérifier tous les blogs, sites, forums etc dont vous voudriez faire la
pub ; c'est la raison pour laquelle nous n'admettons pas cela.

>>http://deenulqayyem.forumgratuit.org/t182-a-propos-de-vos-engagements
Revenir en haut Aller en bas
 
Pendez le dernier tyran arabe ... avec les entrailles du dernier savant du palais!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Deen-ul-Qayyem] :: Dogme / Croyance :: Mises en garde / Rad / Ambiguité-
Sauter vers: