[Deen-ul-Qayyem]

L'Islâm Authentique selon la compréhension des Pieux Prédécesseurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  chirk (l'association)

Aller en bas 
AuteurMessage
أبو أسامة
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Nombre de msg : 33
Points de participation Points de participation : 82
Moyenne des avis sur mes post : 16

MessageSujet: chirk (l'association)   Lun 13 Juin - 12:14

Définition : Le Chirk



Dans la langue arabe, Chirk veut dire associer, Ibn Mandhoûr dit :

شرك الشِّرْكَةُ والشَّرِكة سواء مخالطة الشريكين يقال اشترَكنا بمعنى تَشارَكنا وقد اشترك الرجلان وتَشارَكا وشارَك أَحدُهما الآخر

« Chirk, Chirkah, Charikah ; mélange entre deux associés, on dit « Ichtaraka » pour dire s’associer, ont dit aussi « deux hommes se sont « Ichtarak » ou encore « Tachârak » ou encore « Châraka » pour dire : se sont associé l’un à l’autre. » [Lisân Al 3Arab 10/448] tr.ap

Mais Allah désigne par le Chirk : le contraire de l’Islam, ce qui signifie : Mettre à égalité avec Allah un autre qu’Allah dans la Seigneurie ou la Divinité par un acte, une parole ou une conviction et ça ce qu'on appelle le chirk akbar (la grande association).



Les différents types de chirk



Il y a trois types de Shirk :

1- la plus grande association (chirk akbar).

2- la moindre association (chirk asghar).

3- l'association imperceptible (chirk khafiy).


Premièrement : le plus grand Chirk : Allah ne le pardonne pas et n’accepte aucune bonne action qui en contient.

Allah a dit : « Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s’égare, très loin dans l’égarement. » [5]

Il a aussi dit : « Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : « ‹En vérité, Allah c’est le Messie, fils de Marie. » Alors que le Messie a dit : « Ô enfants d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur. » Quiconque associe à Allah (d’autres divinités) Allah lui interdit le Paradis ; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs ! » [6]

Et Il a dit : « Nous avons considéré l’oeuvre qu’ils ont accomplie et Nous l’avons réduite en poussière éparpillée. » [7]

Il a dit : « En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : ‹Si tu donnes des associés à Allah, ton oeuvre sera certes vaine ; et tu seras très certainement du nombre des perdants. » [8]

Et : « Mais s’ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu’ils auraient fait eût certainement été vain. » [9]

Et le plus grand Shirk lui-même est divisé en quatre catégories :

Le Shirk dans l’invocation :
La preuve réside dans la parole d’Allah : « Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allah Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu’Il les a sauvés [des dangers de la mer en les ramenant] sur la terre ferme, voilà qu’ils [Lui] donnent des associés. » [10]

Le Shirk dans l’intention et la volonté :
La preuve réside dans la parole d’Allah : « Ceux qui veulent la vie présente avec sa parure, Nous les rétribuerons exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien leur en soit diminué. Ceux-là qui n’ont rien, dans l’au-delà, que le Feu. Ceux qu’ils auront fait ici-bas sera un échec, et sera vain ce qu’ils auront oeuvré. » [11]

Le Shirk dans l’obéissance :
La preuve réside dans la parole d’Allah : « Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’ils [Lui] associent. ». [12] Et l’explication claire de ce verset est l’obéissance aux savants et moines dans la désobéissance à Allah, non pas leur invocation, comme le Prophète (صلى الله عليه وسلم) l’a expliqué a ‘Adi Ibn Hatim lorsque ce dernier lui dit : nous ne les adorions pas et qu’il lui a répondu que leur adoration consistait à leur obéir dans la désobéissance d’Allah.

Le Shirk dans l’amour :
La preuve réside dans la parole d’Allah :« Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. » [13]


Deuxièmement : le moindre Shirk :

La preuve réside dans la parole d’Allah : « Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun à son Seigneur. » [14]


Troisièmement : le Shirk imperceptible

La preuve réside dans la parole du Prophète (صلى الله عليه وسلم) : « Le Shirk dans cette communauté est encore plus imperceptible que les pas d’une fourmi noire sur une pierre noire dans une nuit sombre. » [15] , d’après le hadith d’Abu Bakr d’après le Prophète (صلى الله عليه وسلم) : « Le Shirk est plus imperceptible que les pas d’une fourmi " Abu Bakr s’étonna : O Prophète d’Allah, le Chirk est-il autre chose que le fait d’adorer un autre qu’Allah ou d’invoquer un autre que lui ? Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) répondit : " Que ta mère te perde ! (formule de la langue arabe pour capter l’attention) Le Chirk parmi vous est encore plus imperceptible que les pas d’une fourmi …. »

Et l ‘effacement de ce Shirk réside dans le fait de dire : « O Allah ! Je me protège auprès de Toi contre le fait de t’associer quelque chose alors que je sais, et je te demande pardon pour ce que je ne sais pas. » [16]

Le prophète salla Allaho 3alayhi wa salam a dit : « Le pire des péchés est que tu donnes à Allah un égal alors qu’Il t’a créé. » [Rapporté par Al Boukhârî et Mouslim] tr.ap



Ibn Taymiya dit :

اعْلَمْ رَحِمَكَ اللَّهُ أَنَّ الشِّرْكَ بِاَللَّهِ أَعْظَمُ ذَنْبٍ عُصِيَ اللَّهُ بِهِ . قَالَ اللَّهُ تَعَالَى : { إنَّ اللَّهَ لَا يَغْفِرُ أَنْ يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَنْ يَشَاءُ } وَفِي الصَّحِيحَيْنِ أَنَّهُ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ { سُئِلَ : أَيُّ الذَّنْبِ أَعْظَمُ ؟ . قَالَ : أَنْ تَجْعَلَ لِلَّهِ نِدًّا وَهُوَ خَلَقَكَ } . وَالنِّدُّ الْمِثْلُ . قَالَ تَعَالَى : { فَلَا تَجْعَلُوا لِلَّهِ أَنْدَادًا وَأَنْتُمْ تَعْلَمُونَ } . وَقَالَ تَعَالَى : { وَجَعَلَ لِلَّهِ أَنْدَادًا لِيُضِلَّ عَنْ سَبِيلِهِ قُلْ تَمَتَّعْ بِكُفْرِكَ قَلِيلًا إنَّكَ مِنْ أَصْحَابِ النَّارِ } . فَمَنْ جَعَلَ لِلَّهِ نِدًّا مِنْ خَلْقِهِ فِيمَا يَسْتَحِقُّهُ عَزَّ وَجَلَّ مِنْ الْإِلَهِيَّةِ وَالرُّبُوبِيَّةِ فَقَدْ كَفَرَ بِإِجْمَاعِ الْأُمَّةِ

« Sache, qu’Allah te fasse miséricorde, que le pire des péchés par lequel on désobéit à Allah c’est en donnant un associé à Allah. Allah a dit « Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne un associé, et Il pardonne ce qui est autre que cela à qui Il veut » et dans les deux recueils authentique il fut rapporté que le prophète fut interrogé au sujet du pire des péchés ? Il dit « que tu donnes un égal à Allah alors qu’Il t’a créé. » Et « l’égal » c'est-à-dire « le semblable » et Allah a dit « Ne donnez pas d’égaux à Allah alors que vous savez » et Allah a dit « Et il a donné des égaux à Allah pour égaré de Son sentier, dit « amuse toi un court instant avec ta mécréance, tu est certes parmi les gens du Feu » Et donc, celui qui place une créature à l’égale d’Allah dans ce qui n’appartient qu’à Allah, dans la Divinité ou la Seigneurie, il est mécréant à l’unanimité de la communauté [musulmane]. » [Majmoû‘ Al Fatâwâ 1/88] tr.ap



Exemples :

*Attribuer à une créature un droit que seul Allah mérite ; comme l’adoration, l’invocation, l’offrande…etc. Ceci est « Chirk Al Ouloûhya »

Comme par exemple : accorder à un autre qu’Allah une offrande, un sacrifice, la prière, l’invocation etc.

*Attribuer à une créature une fonction qui ne revient qu’à Allah seul ; comme le pouvoir de créer à partir du néant, de donner la vie et donner la mort, d’interdire et permettre, de faire des lois, de trancher des litiges ; de connaître le future et les secrets cachés dans les cœurs, d’exaucer les prières…etc. Ceci est « Chirk Ar Rouboubiya »

Comme par exemple : Donner à un autre qu’Allah le pouvoir de connaître l’avenir, de guérisseur, de créateur, de pourvoyeur, de donneur de vie ou de mort, de législateur etc.

*S’attribuer à soi-même un pouvoir un ou droit qui n’appartient qu’à Allah.

Comme par exemple : se prétendre à soi-même le pouvoir de créer, de donner la vie et la mort, de prédire l’avenir, de légiférer, d’être invoquer, d’être adorer, de trancher des conflits etc. Ceci est la pire catégorie d’idolâtrie, celui qui la commet est un Tâghoût.



Allah n’accepte aucune action d’un Mouchrik, même s’il était ignorant : « Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne un associé, et Il pardonne ce qui est moindre que cela à qui Il veut. » Sourate 4 verset 48. Tr.ap



Celui qui adore un autre qu’Allah par ignorance ou par erreur, n’est pas musulman car l’Islam consiste à n’adorer qu’Allah uniquement ; il ne reste aucun Islam lorsqu’on adore un autre qu’Allah.


Ibn Taymiya dit:

فَاسْمُ الْمُشْرِكِ ثَبَتَ قَبْلَ الرِّسَالَةِ ؛ فَإِنَّهُ يُشْرِكُ بِرَبِّهِ وَيَعْدِلُ بِهِ وَيَجْعَلُ مَعَهُ آلِهَةً أُخْرَى وَيَجْعَلُ لَهُ أَنْدَادًا قَبْلَ الرَّسُولِ

« Le nom du Mouchrik est affirmé avant que le message [du prophète ne soit envoyé] car en effet il donne des associé à son Seigneur et place d'autres divinités que Lui; et il Lui donne des égaux; tout ceci avant que ne soit envoyé le messager. » [Majmoû3 Al Fatâwâ 20/38] tr.ap

A partir du moment où l'homme adore un autre qu'Allah; il cesse d'être musulman car le musulman est : celui qui n'adore qu'Allah et cesse d'adorer un autre que Lui. Et même s'il est ignorant; il n'est pas monothéiste car il adore un autre qu'Allah.


wa ALLAHU a3lem.
Revenir en haut Aller en bas
 
chirk (l'association)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Deen-ul-Qayyem] :: Dogme / Croyance :: Shirk / Kufr / Bid'a-
Sauter vers: