[Deen-ul-Qayyem]

L'Islâm Authentique selon la compréhension des Pieux Prédécesseurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les types de shirk ***

Aller en bas 
AuteurMessage
AbouAbdILLAH al-mouwahhid
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de msg : 140
Points de participation Points de participation : 202
Moyenne des avis sur mes post : 17

MessageSujet: Les types de shirk ***    Dim 18 Sep - 21:58

Classification simplifiée des différentes formes de shirk akbar (liste non-exhaustive).


par le frère Abou 'AbdILLAH al-mouwahhid -qu'ALLAH lui pardonne ces fautes-


A - La théorie.

C'est douter à propos d'une ou de plusieurs formes de shirk , ou refuser d'excommunier les moushrikins, ou douter de leur koufr, ou authentifier leur doctrine en les considérant musulmans et en niant que leurs agissements soient du shirk.
En effet, tout individu est tenu de connaitre le tawhid et ce qui l'oppose, à savoir le shirk et ses différentes catégories. L'excuse de l'ignorance dans ce domaine n'est pas recevable car cela concerne le asl ad-din (fondement de la religion) sans lequel un individu n'est pas musulman.


B - La pratique.

1° - Le shirk akbar dans tawhid al-oulouhiyyah (la divinité).

C'est vouer une quelconque adoration à autre qu'ALLAH -'azawajal-, sachant que la définition la plus complète de l'adoration est celle d'Ibn Taymiyya -rahimahOULLAH-: "l'adoration est toute acte ou parole apparente ou cachée qu'ALLAH aime ou qu'il agrée."
Exemple: Prier, jeûner, donner l'aumône, faire le jihad, rédiger un testament, faire du dzikr pour autre qu'ALLAH -'azawajal-, ou dans l'intention d'obtenir la récompense d'un autre que lui.

Attention: N'est pas concerné celui qui, par exemple, prie ou embellit sa prière pour les gens. Celui-là aura commit une riyah (ostentation), qui est du shirk asghar. Sauf si la plupart de ces adorations sont faites par ostentations, dans ce cas ce dernier est un mounafiq (hypocrite) de grande hypocrisie.

Parmi les formes de shirk akbar dans l'adoration, on trouve:

a) Le sujud (prosternation), le ruku' (génuflexion) et le hochement de tête.

C'est un shirk akbar dit mouhtamal (probable), qui ne fait pas sortir de l'islam s'il est fait dans un but de salut (comme cela a pu être fait par les frère de Youssouf envers ce dernier -'alayhi salam-, par Mouradz ibn Jabal -radhiALLAHou 'anhou- envers le prophète -salALLAHou 'alayhi wa salam-, ou par Iblis -la'natOULLAHou 'alayhi- envers Adam -'alayhi salam- (Les savants ont toutefois divergés sur la nature de leurs prosternations, si elles étaient similaires à se que l'on consoit nous comme étant une prosternation ou non. Aussi, il est important de préciser que le sujud était une forme de salutation permise pour les communautés qui nous ont précédés, mais qu'il a été interdit pour notre oumma, wALLAHou a'lem.)

Cependant, s'il est fait dans un but d'adoration, ou envers un être invisible (un ange, un djinn etc...) ou inerte (une tombe, un astre etc...), cela constitue un shrik akbar par consensus.

En se qui concerne le hochement de tête, il peut être une forme de shirk akbar comme le prouve le hâdith de l'homme pieux qui se retrouva attaché à un poteau, et duquel sheitan lui demanda qu'il se prosterne pour qu'il l'aide à s'enfuir . Il répondit qu'il ne pouvait le faire car il était attaché, sheitan lui demanda alors un hochement de tête, se que fit l'homme qui mourut sur ce koufr (car ces assaillants le tuèrent ensuite, le sheitan n'ayant pas tenu parole).

b) Le tawaf (circumanbulation) et le pélerinage.

Cela consiste à tourner autours d'une tombe ou autre en dehors de la ka'baa.

Concernant, le pélerinage en direction d'une tombe, s'il est fait dans le but d'adorer ALLAH -'azawajal-, c'est une bid'aa pouvant mener au shirk sauf si la personne le fait dans un but d'adoration ou joint des actes de shirk akbar à cela.

c) Ad-do'aa (l'invocation).

1 - Celle d'adoration:

- C'est demander une chose à autre qu'ALLAH à la manière de l'adoration.
Exemple: en levant les mains, et ceci est du shirk akbar.

- Ou demander à une personne dans l'incapacité physique de le faire, tel un mort (y compris devant sa tombe), ou quelqu'un qui fait parti du monde des absents (taklif),d'invoquer ALLAH pour soit (prise d'intermédiaire), et ceci est du shirk akbar.

Attention: Ce n'est pas du shirk de demander à un vivant d'invoquer ALLAH pour nous (les compagnons l'ont fait avec le prophète -salALLAHou 'alayhi wa salam-, puis avec al-'Abbas -radhiALLAHou 'anhou- à la mort de ce dernier.

2 - Celle de demande:

- C'est demander à une personne qui est dans l'incapacité de le faire de réaliser une chose qui sort des règles physiques universelles établies par ALLAH envers les créatures, et ceci est du shirk akbar.
Exemple: Demander à quelqu'un d'ouvrir la mer en deux.

- Ou demander à une personne vivante de réaliser une chose possible, et cela est permis, sauf si on croit qu'elle le réalisera indépendamment de la volonté divine.
Exemple: Demander à quelqu'un de l'argent.

Attention: Concernant la forme de tawassoul consistant à invoquer ALLAH par le "haut-rang" du prophète -salALLAHou 'alayhi wa salam-, l'avis le plus correct est que c'est une bid'aa et une voix pouvant mener au shirk, wALLAHou a'lem.

d) Al-isti'adzah (la demande de protection).

C'est une forme particulière d'invocation (cf. paragraphe sur l'invocation incha'ALLAH).

Attention: ce n'est pas du shirk akbar que de demander protection à une personne dans la capacité physique de le faire.
Exemple: si je suis attaqué par quelqu'un et j'appelle la police pour qu'ils me protègent contre mon agresseur.

e) Al-istisqa' (la demande de la pluie par les étoiles).

C'est également une forme particulière d'invocation, et c'est du shirk akbar si on les invoquent directement.
Cependant, si on croit (à tord) que les étoiles sont une simple cause pouvant apporter la pluie, mais qu'on reconnait que c'est exclusivement ALLAH qui fait tomber la pluie, ceci est du shirk asghar, wALLAHou a'lem.

f) Ad-dabh (le sacrifice).

La preuve: ALLAH -'azawajal- a dit: "Dis: en verité, mes actes de sacrifice, ma vie et ma mort appartiennent à ALLAH, seigneur de l'univers. A lui nul associé." Sourate les bestiaux, verset 162.

et: "Accomplis la prière pour ton seigneur, et sacrifie". Sourate Kawthar, verset 2.

C'est un acte de shirk akbar, qui peut prendre trois formes quand il est voué à autre qu'ALLAH -'azawajal-:

- Sacrifier pour autre qu'ALLAH en prononcant autre que son nom: ceci est un shirk d'adoration et de demande d'aide.
- Sacrifier pour autre qu'ALLAH en prononçant son nom: ceci est un shirk d'adoration.
- Enfin, sacrifier pour ALLAH en prononçant autre que son nom (ce qui est plus rare): ceci est un shirk de demande d'aide.

g) An-Nadhr (le voeux pieux).

C'est vouer un voeux à autre qu'ALLAH, et ceci est du shirk akbar.

Attention: Ce n'est pas du shirk si quelqu'un demande à ALLAH de vouer la récompense de son voeux à autre qu'ALLAH -'azawajal-

h) At-tahakoum ila taghout (la demande de justice au taghout).

La preuve: ALLAH dit: "N'as-tu pas vu ceux qui prétendent croire en toi (prophète), et à ce que l'on a fait descendre avant toi. Ils veulent prendre pour juge le tâghout alors que c'est en lui qu'on leur a demandé de ne pas croire. Mais le diable veut les égarer loin dans l'égarement." Sourate les femmes, verset 60. L'expression "Loin dans l'égarement" désigne ici le shirk akbar selon l'avis des moufassirins.
et: "Ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'ALLAH a révélé, les voilà les mécréants". Sourate la table servie, verset 44.
et: "Et ils n'associent personne à son jugement". Sourate la caverne, verset 26.
et:  "Le jugement n'appartient qu'à Allah. Il vous a commandé de n'adorer que lui". Sourate Youssouf, verset 40.


Ceci est du shirk akbar, tout comme l'insatisfaction ou l'opposition au jugement d'ALLAH.
Toute demande est concernée ici, peut importe l'importance du jugement.
Cela comprend par exemple:
- le jugement dans un tribunal séculier;
- le jugement entre joueurs sur un terrain de sport;
- le jugement entre employés d'une entreprise;
- le jugement entre les enfants.

i) Az-zawadj (le mariage).

En effet, aura associé quiconque se marie face à un tâghout ou voue son mariage à autre qu'ALLAH -'azawajal-.

De la même manière, est moushrik celui qui assiste ou qui prononce des formules telles que "au nom de la loi" ou "au nom de la république", en lieu et place de la "basmALLAH" lors d'un acte d'adoration quelconque.

j) Se raser la tête.

Comme le font par exemple certains soufis pour leur cheikh, et ceci est du shirk akbar.

k) At-tawba (le repentir).

C'est se repentir auprès d'autre qu'ALLAH, comme c'est le cas des nazaréens qui se repentent auprès de leurs prêtres, et ceci est du shrik akbar.

l) Al-mahibba (l'amour).

C'est du shirk akbar que d'aimer une créature autant ou plus que l'on aime ALLAH.

m) Al-khawf (la crainte).

Cf. le chapitre à ce sujet dans le paragraphe "le shirk akbar dans tawhid ar-rouboubiyyah".

n) At-ta'aa (l'obéissance).

La preuve: ALLAH -'azawajal- dit: "Auraient-ils des divinités qui leurs ont dictés des règles qu'ALLAH n'a jamais permises?". Sourate la consultation, verset 21.
C'est obéir aux tâwaghits parmi les législateurs contemporains comme on obéirait à ALLAH -'azawajal-

o) At-tawakoul (placer la confiance).

C'est placer sa confiance à autre qu'ALLAH avant d'accomplir un acte quelconque, en pensant que la réussite provient de cet autre. Ou encore en faisant confiance aux cause autant ou plus qu'on en place sa confiance en ALLAH, et tout ceci est du shirk akbar.


p) As-sihr (la sorcellerie).
Celui qui la pratique aura obligatoirement voué un culte à un djinn, ou à sheitan ou aura blasphémé l'islam. Il sort donc obligatoirement de l'islam par cet acte.
Le 'atf et le çarf n'échappent pas à cette règle.


2° Le shirk akbar dans at-tawhid ar-rouboubiyyah (la seigneurie).

a) Attribuer les caractéristiques du créateur à une créature.

Exemple: - Prétendre qu'une personne peut créer à partir du néant.
- Prétendre qu'une personne peut légiférer des lois en dehors de la chari'a (at-tachri'), ou rendre halal ou haram (tahlil/tahrim).
- Déléguer le pouvoir de législation à un autre, comme c'est le cas de ceux qui élisent les parlementaires aux élections législatives.

Attention: le vote blanc est également concerné par cette règle (cf. fâtawas sur le sujet).

b) Prétendre qu'une personne a la capacité de sortir des lois physiques universelles établies par ALLAH envers les créatures.

Exemple: - Prétendre qu'une personne peut voir à travers les matrices, et deviner par exemple le sexe d'un enfant qui va naître. Ou encore prétendre détenir les clés de l'invisible (mafatih ul-ghayb) et déceler se qui va arriver dans le futur, et tout ceci est du shirk akbar par consensus. Celui qui prétend cela est un tâghout (transgresseur), car il ne s'est pas contenté d'adorer autre qu'ALLAH -'azawajal-, mais il s'est attribué une caractéristique de la divinité.
Attention: N'est pas concerné celui qui utilise une technologie. Par exemple, la personne qui prétend voir à travers les matrices: cette science est exclusive à ALLAH -'azawajal- et à certains anges, mais celui qui emploie une échographie prendra connaissance de cela sans tomber dans un shirk akbar.
De la même manière, celui qui prétend pouvoir se déplacer à une vitesse qui sort des limites du possible concernant l'être humain, mais qui a recourt à une voiture (produit issu de la technologie), celui-là non plus n'est pas non plus tombé dans un shirk akbar, wALLAHou a'lem.

Aussi, sont exclus de cette règle les miracles des prophètes et des hommes saints (kâramat). Par exemple, il est attesté que le prophète -salALLAHou 'alayhi wa salam- a séparé la lune en deux parties distinctes, et certains compagnons ont marché sur l'eau. Attester de cela est une obligation pour tout musulman.
Cependant, croire que 'Issa -'alayhi salam- a la capacité de ressusciter les morts de son propre chef, c'est du shirk akbar, sans aucun doute (contrairement à se qu'en disent certains). En effet, la croyance de tout mouwahhid à ce sujet est que ressusciter les morts est une caractéristique divine, qu'ALLAH réalise en prenant occasionnellement certaines parmi ces créatures privilégiées comme intermédiaires. Comme par exemple, ALLAH -'azawajal- fait tomber la pluie en prenant comme intermédiaire l'ange Mikaïl -'alayhi salam-, mais en aucun cas Mikaïl a le pouvoir de faire tomber la pluie où et quand bon lui semble.

c) Prétendre que les causes ne dépendent pas de la volonté divine.

Exemple: - Penser que l'eau hydrate indépendamment de la volonté divine.
- Ou encore, la croyance des qadariyyah extrémistes , qui prétendent que les créatures créent leurs actes indépendamment de la volonté divine, et renient de ce fait le destin (un des piliers de la foi).

d) La superstition (ou penser qu'une chose peut nuire en dehors d'ALLAH -'azawajal-)

Exemple 1: - Avoir peur de passer sous une échelle, en pensant qu'elle possède un moyen de nuire indépendant de la volonté divine, et ceci est du shirk akbar.
- Avoir peur de passer sous une échelle en pensant que cette dernière possède une âme, et qu'elle peut intercéder négativement auprès d'ALLAH -'azawajal-, et ceci est du shirk akbar.
- Penser que passer sous une échelle est une simple cause pouvant apporter la nuisance par la volonté divine, et ceci est du shirk asghar et une voie menant au shirk akbar.

Exemple 2: - Craindre les djinns autant ou plus qu'on ne craint ALLAH -'azawajal-, et ceci est du shirk akbar.
- Avoir peur des djinns, en pensant qu'ils peuvent nuire ou faire du tord en dehors des capacités qu'ALLAH -'azawajal- leur a initialement donné, et/ou indépendamment de la volonté divine, et ceci est du shirk akbar.
- Avoir peur des effets néfastes des djinns de manière excessive, et ceci est un manquement dans la foi.
- Enfin, il y a la peur naturelle des djinns et de leurs nuisances, tout en sachant qu'ils ne nuisent qu'avec la permission d'ALLAH -'azawajal-, et ceci est permis. Cependant, celui qui en est exempt aura complété sa foi.

e) Le tabârrouk (la recherche de bénédiction).

Exemple: - Penser que la terre d'une tombe peut apporter des bienfaits (bâraka) indépendamment de la volonté divine, et ceci est du shirk akbar.
- Penser que cette terre possède une âme, et qu'elle peut intercéder pour nous auprès d'ALLAH -'azawajal-, et ceci est du shirk akbar.
- Penser (à tord) que cette terre est une simple cause pouvant apporter la bâraka par la permission divine , et ceci est du shirk asghar et une voie menant au shirk akbar, wALLAHou a'lem.


3° Le shirk akbar dans at-tawhid al-asmaa wa as-sifat (les noms et attributs divins).

a) At-ta'til (la négation/le dépouillement du sens des noms et attributs divins).

Ceci consiste à nier purement et simplement ne serait-ce qu'un nom ou attribut divin mentionné dans le coran et/ou la sunna du prophète salALLAHou 'alayhi wa salam, en connaissance de cause. C'est la croyance des djahmiyyah extrémistes et ceci est du shirk akbar.
A noter que certains noms ou attributs divins sont connus par la fitra (et donc aucune houjja n'est nécessaire pour exclure de l'islam celui qui s'en rend coupable.)

Attention: Le ta7lif ou takyif al-ma'naa (qui consiste à interpréter un nom et/ou un attribut divin de façon métaphorique) ne rentre pas dans cette catégorie même s'il s'agit d'une innovation très grave. C'est la méthodologie de certaines sectes égarées telles que les ach'aris, les matouridis et autres ahbaches -qu'ALLAH les guide-.

Exemple: dire que la main d'ALLAH -'azawajal- (al-yâd), qui est un attribut mentionné explicitement dans le coran et la sunna désigne en fait sa puissance.
En effet, personne parmi les gens de la sounna n'a dit que la main d'ALLAH était une main similaire aux mains des créatures -qu'ALLAH nous préserve d'une telle croyance-. En effet, dans ce domaine nous sommes forcés de faire at-takyif al-kayfiyyah (laisser à ALLAH -'azawajal-l'interprétation du "comment"), c'est à dire que la nature exacte d'un nom ou d'un attribut X mentionné dans le coran et/ou la sounna nous est inconnue.
Cependant, ce qui est une bid'aa (une croyance innovée), c'est de faire at-takyif al-ma'naa, c'est à dire nier le sens même du nom ou de l'attribut divin X comme le font les sectes susmentionnées.

Pour plus d'informations sur le sujet, je vous renvoie aux sites d'Abou Roumeyssa traitant de ce sujet.

b) At-tashbih/ at-tamthil (l'antropomorphisme).

Ceci consiste à comparer ALLAH à sa crétion dans son essence, et ceci est du shirk akbar. Ou encore donner aux créatures des noms qui ne peuvent être attribués qu'à ALLAH -'azawajal- tels que shahinshah (le roi des rois en perse), ou ahkam ul-hakimin (le juge des juges), et tout ceci est du shirk akbar.

Exemple: dire que la main d'ALLAH est comparable à celle de l'homme -qu'ALLAH nous en préserve-.

Attention: dire qu'ALLAH est dans le ciel peut se révéler être du shirk akbar. En effet, ALLAH -'azawajal- n'est pas dans le ciel (dans le sens qu'il se serrait à l'intérieur de sa création), celui qui profère une telle croyance est tombé dans un tashbih manifeste. En effet, la croyance des gens de la sounna à ce sujet est qu'ALLAH est au dessus des sept cieux distinct de sa création (fawqa as-sab'a samaa wa ba'inun min khalqihi).

De nombreuses paroles à ce sujet sont rapportées des salafs, à titre d'exemple on peut citer celle de l'imam Isma'il ibn Yahya al-Mouzani -rahimahOULLAH- qui est un élève de l'imam ach-Chafi'i -rahimahOULLAH-:

"ALLAH est au dessus du trône, avec son essance (dhaatihi), séparé et distincts (baa'in) de Sa création".

Maintenant, quelqu'un qui dirait qu'ALLAH -'azawajal- est "dans le ciel" en langue française, il est important de vérifier se qu'il a voulu dire par cette expression, sachant qu'en arabe, l'expression "dans" et "au dessus" se traduit à l'identique par la particule "fi".

c) At-tajsim (l'attribution d'un corps à ALLAH '-azawajal-.)

Ceci consiste à dire qu'ALLAH -'azawajal- à un corps, ou à lui donner des attributs propres aux créatures et qui n'ont jamais été mentionnées dans le coran et/ou la sounna.

Exemple: Affirmer l'attribut du corps (jism) à ALLAH -'azawajal-, ou dire qu'ALLAH -'azawajal- a un nez -qu'ALLAH nous en préserve-.


WALLAHou a'lem.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Nombre de msg : 318
Points de participation Points de participation : 795
Moyenne des avis sur mes post : 17

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Lun 19 Sep - 12:39

Salam 3aleikum Akhi Abu 3AbdiLLAH

Peux tu rejoindre ce post : Bismillah

Dis moi si tu as un empêchement.

Baraka ALLAHU fik
Revenir en haut Aller en bas
ahmad al mouwahid
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Nombre de msg : 69
Points de participation Points de participation : 106
Moyenne des avis sur mes post : 7

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Lun 19 Sep - 12:53

barakaALLAHOU fika c'est trés interessant
Revenir en haut Aller en bas
Kitab-At-Tawhid
Je suis nouveau membre
Je suis nouveau membre
avatar

Nombre de msg : 3
Points de participation Points de participation : 8
Moyenne des avis sur mes post : 4

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Lun 19 Sep - 15:11

Assalemou 'alaykoum

Citation :
j) Se raser la tête.

Comme le font par exemple certains soufis pour leur cheikh, et ceci est du shirk akbar.

Que voulez vous dire par raser la tête ; j'ai pas bien compris ?
Si vous pourriez apporter plus de précisions ?
Revenir en haut Aller en bas
AbouAbdILLAH al-mouwahhid
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de msg : 140
Points de participation Points de participation : 202
Moyenne des avis sur mes post : 17

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Lun 19 Sep - 15:37

Wa 'aleykoum as salam.

Se raser la tête peut avoir deux significations:

- Se couper les cheveux l'été quand il fait chaud (et là aucun soucis);
- Et se couper les cheveux à la fin des rites du hadj comme le font par exemple les pélerins, et ceci est une adoration.

J'ai lu dans un texte que certains soufis faisaient ceci dans le but d'adorer leurs cheikh, et ceci est un shirk akbar sans aucun doute.

WALLAHou a'lem.
Revenir en haut Aller en bas
ahmad al mouwahid
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Nombre de msg : 69
Points de participation Points de participation : 106
Moyenne des avis sur mes post : 7

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Lun 19 Sep - 17:12

akhi juste une question:



Citation :
- Ou demander à une personne dans l'incapacité physique de le faire, tel un mort (y compris devant sa tombe), ou quelqu'un qui fait parti du monde des absents (taklif),d'invoquer ALLAH pour soit (prise d'intermédiaire), et ceci est du shirk akbar
Citation :



tu veux dire donc que si une personne se rend devant la tombe du prophéte 'alayhy salat wa salam, et qu'elle dit ya rassoulloullahi demande a ALLAH qu'il me donne la santé, ceci est du shirk akbar?





moi je suis de l'avis que c'est du shirk akbar, et toi c'est ce que tu as voulut écrire je pense non.
Revenir en haut Aller en bas
AbouAbdILLAH al-mouwahhid
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de msg : 140
Points de participation Points de participation : 202
Moyenne des avis sur mes post : 17

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Lun 19 Sep - 17:14

Tout à fait...

Et aucune divergence n'existe à ce sujet, wALLAHou a'lem.
Revenir en haut Aller en bas
ahmad al mouwahid
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Nombre de msg : 69
Points de participation Points de participation : 106
Moyenne des avis sur mes post : 7

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Lun 19 Sep - 18:37

@AbouAbdILLAH al-mouwahhid a écrit:
Tout à fait...

Et aucune divergence n'existe à ce sujet, wALLAHou a'lem.

barakaALLAHOU fika akhi al habib, aurais tu les écris en arabe du résumé de tes travaux, car c'est trés interressant

Revenir en haut Aller en bas
AbouAbdILLAH al-mouwahhid
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de msg : 140
Points de participation Points de participation : 202
Moyenne des avis sur mes post : 17

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Lun 26 Sep - 15:32

BismILLAHi rahmani rahim.

Pour Ahmad al-mouwahhid:

Wa fik barakALLAH. Le texte n'a pas de source en arabe, il a été rédigé directement en français.

PS: dans le texte précèdent j'ai mis "masgid an nabayyi", c'est plutôt masgid an-nabawwi".
Revenir en haut Aller en bas
AbouAbdILLAH al-mouwahhid
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de msg : 140
Points de participation Points de participation : 202
Moyenne des avis sur mes post : 17

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Mar 27 Sep - 18:56

BismILLAHi rahmani rahim.

As-salam 'ala man ittaba'a al-houda.

Une précision incha'ALLAH:


Je ne souhaite pas frustrer les gens, mais j'ai nommé une personne par son pseudo qui est "Ahmad al-mouwahhid".
Avec tout le respect que j'ai envers cette personne (qu'ALLAH le guide ainsi que nous), je ne le juge pas comme étant un "mouwahhid", mais c'est plutôt une précipitation dans la rédaction du post qui précède.
En effet, je ne connais pas exactement la croyance de cette personne, et j'ai même des raisons de penser qu'il n'est pas sur la croyance des musulmans (même si il s'en rapproche).

Quoiqu'il en soit, qu'ALLAH lui donne la paix, la guidée, et une nombreuse descendance.

Wa as-salam 'ala man ittaba'a al-houda.
Revenir en haut Aller en bas
ahmad al mouwahid
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Nombre de msg : 69
Points de participation Points de participation : 106
Moyenne des avis sur mes post : 7

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Mar 27 Sep - 19:58

salamou alaikum

abou abdelillahi al mouwahid

tu peux me dire en quoi je ne suis pas un mouwahid en te basant sur le coran et la sounna?


je ne suis pas vexé, si tu dis vrai corrige ma croyance, si tu dis faux je ne t'en veux pas
Revenir en haut Aller en bas
ahmad al mouwahid
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Nombre de msg : 69
Points de participation Points de participation : 106
Moyenne des avis sur mes post : 7

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Mar 27 Sep - 20:18

AbouAbdILLAH al-mouwahhid, désole si je me suis trompé pour ton pseudo


explique moi ou réside mon shirk akbar car si je ne suis pas mouwahid, je suis mouchrik selon toi?

Revenir en haut Aller en bas
AbouAbdILLAH al-mouwahhid
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de msg : 140
Points de participation Points de participation : 202
Moyenne des avis sur mes post : 17

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Mer 28 Sep - 16:53

BismILLAHi rahmani rahim.

As-salam 'ala man ittaba'a al-houda.

Je pense qu'un frère administrateur a pris contact avec toi pour parler de ce sujet.

Wa-salam 'ala man ittab'a al-houda.
Revenir en haut Aller en bas
AbouAbdILLAH al-mouwahhid
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de msg : 140
Points de participation Points de participation : 202
Moyenne des avis sur mes post : 17

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Dim 2 Oct - 22:09

BismILLAHi rahmani rahim.

As-salam 'ala man ittaba'a al-houda.

Annexe sur le "les différentes formes de shirk akbar".

Concernant le shirk dans at-tawhid al-oulouhiyyah.

q) Le sermon.

C'est jurer par autre qu'ALLAH (comme jurer par sa mère), et c'est du shirk akbar si la personne le fait en aimant plus celui par lequel elle jure qu'ALLAH 'azawajal. Dans le cas contraire, c'est du shirk asghar.
La preuve: Le prophète salALLAHou 'alayhi wa salam a dit: "Quiconque jure par autre qu’Allah a commis un acte de polythéisme ou de mécréance (mineure)."

Concernant le shirk dans at-tawhid ar-rouboubiyyah.

Rajout sur l'istisqa': Ce shirk de demande d'aide peut également être fait par la lune.

Rajout sur l'hypocrisie: A savoir que celui qui oeuvre pour la vie d'ici bas, il sera un hypocrite de grande hypocrisie et sera exclu de l'islam de ce fait.

f) L'insulte/ la moquerie (istihza) et le dénie.


C'est insulter, prendre en dérision ou nier une chose unanimement rapportée comme faisant partie de la religion. Ou encore, insulter les choses décidées directement par le créateur (dont la cause effective est ALLAH et non les créatures), et tout ceci est du shirk akbar.
Exemples: - insulter le destin;
- insulter le temps (chronologique);
La preuve: ALLAH -'azawajal- dit dans un hadith qoudsi: "Le fils d’Adam me porte atteinte quand il insulte le temps car je suis le temps ;
je gère la nuit et le jour avec ma main".
Rapporté par Ahmad et Abou Daoud.
Donc soit on insulte le temps en sachant que c'est ALLAH 'azawajal qui le gère (ce qui est un koufr manifeste), soit on ignore que c'est ALLAH qui gère le temps et qu'il défile par lui même (et c'est un shirk akbar sans l'ombre d'un doute).
- insulter le climat;
La preuve: Le prophète -salALLAHou 'alayhi wa salam- a dit: "N'insultez pas le vent, car il fait partit des "esprits" qu'ALLAH envoie par sa miséricorde, ou en guise de châtiment". Rapporté par Ahmad.
- etc...

g) Remettre en cause le destin (qadar).

Exemple 1: L'emploi du conditionnel et mot "si" pour ce qui est déjà arrivé. Comme dire: "Cela ne serait pas arrivé si tu était arrivé à temps".
C'est du shirk asghar, sauf si la personne renie la prédestination divine et le fait que cet acte était écrit dans la tablette bien gardée (lawhin mahfoudh) 50.000 ans avant la création des sept cieux et des sept terres, dans ce cas là c'est du shirk akbar.

Exemple 2:
L'emploi de l'expression "Ce qu'ALLAH désire, et toi", qui est du shirk asghar sauf si la personne renie le destin. En effet, il serait plus juste de dire: "Ce qu'ALLAH désire puis toi."

La preuve: Le prophète -salALLAHou 'alayhi wa salam- a dit: "Ne dites pas " Ce qu'Allah et untel, désirent ", mais dites "Ce qu'Allah désire et ensuite untel ". Rapporté par Ahmad et Ibn Madja.

h) Attribuer les bienfaits à autre qu'ALLAH -'azawajal-.

C'est employer des expressions du type: "Grâce à moi", ou bien "Si ce n'était mes ancêtre", ou de manière générale attribuer les bienfaits qui découlent d'une action (ou qui viennent directement du créateur)) à autre qu'ALLAH -'azawajal-, et c'est du shirk asghar. Cela devient du shirk akbar si la personne pense qu'ALLAH 'azawajal- n'y est pour rien ou n'aurait rien pu y changer (qu'ALLAH nous préserve d'une telle croyance).

I) Avoir une mauvaise opinion d'ALLAH -'azawajal-.

C'est par exemple penser qu'ALLAH est injuste, et c'est du shirk akbar.

Concernant le shirk at-tawhid al asmaa wa as-sifat.

- L'emploi de certaines appellations propres au créateur comme shahinshah (qui signifie le roi des rois en perse) ou ahkam al-hakimin (qui signifie le juge des juges), et c'est du shirk akbar.

- L'emploi de noms de servitude, comme dire à son serviteur: "'abdi" (mon serviteur) , ou se faire appeler "rabbi" (mon seigneur), et ceci est du shirk asghar.
Ou encore appeler son par un nom de servitude, et c'est du shirk asghar car il est rapporté authentiquement qu'Adam et Hawa auraient appelé leur fils "AbdulHarith (et les prophètes sont préservés de la mécréance).
Exception est faite du nom "AbdelMoutalib".

WALLAHou a'lem.

Wa as-salam 'ala man ittaba'a al-houda.
Revenir en haut Aller en bas
AbouAbdILLAH al-mouwahhid
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de msg : 140
Points de participation Points de participation : 202
Moyenne des avis sur mes post : 17

MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    Mer 5 Oct - 18:09

BismILLAHi rahmani rahim.

As-salam 'ala man ittaba'a al-houda.

Concernant l'attribution d'un nom de servitude à un enfant, ou la désignation de son maître par l'expression "'rabbi", c'est un shirk asghar tant qu'on ne considère pas celui qu'on a désigné comme une divinité, méritant une part de l'adoration qui est propre qu'au seigneur -'azawajal-.

Cela peut paraître logique, mais on est jamais trop prudent.

Wa as-salam 'ala man ittab'a al-houda.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les types de shirk ***    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les types de shirk ***
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Deen-ul-Qayyem] :: Dogme / Croyance :: Shirk / Kufr / Bid'a-
Sauter vers: