[Deen-ul-Qayyem]

L'Islâm Authentique selon la compréhension des Pieux Prédécesseurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Excuse de l’ignorance et de la contrainte pour défendre les tawaghit dans le jugement ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Deenulqayyem
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Nombre de msg : 252
Points de participation Points de participation : 861
Moyenne des avis sur mes post : 48

MessageSujet: Excuse de l’ignorance et de la contrainte pour défendre les tawaghit dans le jugement ?   Sam 16 Juil - 13:08

Réponse à ceux qui utilisent l’excuse de l’ignorance et de la contrainte pour défendre les tawaghit dans le jugement



Louange à Allah et que la bénédiction et la paix d’Allah soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille, ses compagnons et quiconque suit sa guidée.

Après l’amour d’Allah Le Très Haut et de Son messager, il est nécessaire d’aimer les élus d’Allah et de considérer les ennemis d’Allah comme des adversaires à part entière.




Les gens disent, pour défendre leurs divinités, que cheikh al islam ibn Taymiya lorsqu’il a dressé la preuve aux jahmiya, il ne les a pas rendu mécréants de façon individuelle pour autant, de même pour l’imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, concernant les mou‘tazila ; alors que la preuve leur avait été établie, pire encore c’étaient des savants dans la langue arabe et dans la religion.



De part ce fait, ces gens vont excuser les tawaghit en argumentant qu’ils sont contraints dans ce qu’ils font, ou bien que ce sont des ignorants etc..


Réponse :

Concernant l’excuse de l’ignorance, elle n’intervient que dans les situations ambiguës qui peuvent poser problème, et dans lesquelles on a besoin d’un éclaircissement. Ou encore, elle intervient concernant celui qui se trouve dans une contrée lointaine ou une île éloignée, et qui possède bien évidemment la base de l’islam, mais qui ignorerait un sujet (connu de tous ou pas), qui ne peut être connu que par le biais de la preuve coranique ou prophétique.



Quant à ceux qui ont accès à la science, l’ignorance n’est pas considérée comme étant un empêchement de takfir dans les sujets clairs, connus nécessairement de tous, que même les juifs, les nazaréens et autre parmi les mécréants connaissent. De même l’ignorance n’est pas excusée dans les sujets concernant la base de l’islam comme le fait de faire de l’association dans l’adoration d’Allah le Très Haut, ou bien de prendre une autre divinité avec Lui … L’ignorance dans ces cas là est une preuve contre la personne et non en sa faveur car c’est une ignorance due au fait de s’être détourné de l’avertissement dressé dans le Livre d’Allah et pour lequel tous les prophètes ont été envoyé.

Pas d’excuse d’ignorance pour quiconque n’a pas reçu le message, ni d’excuse pour celui qui n’a pas eu la capacité de connaître la vérité en s’appuyant sur n’importe quelle excuse légiférée, et Allah dit :



وَالَّذِينَ كَفَرُوا عَمَّا أُنْذِرُوا مُعْرِضُونَ



« Ceux qui ont mécru se détournent de ce dont ils ont été avertis » (Sourate 46 verset 3) traduction approximative


Que dire alors si nous ajoutons à l’ignorance, le fait de combattre la religion d’Allah, le fait de la rejeter, le fait de remplacer ses sanctions et ses règles, et le fait d’interdire sa législation par la force etc… comme c’est le cas des Tawaghit d’aujourd’hui ?



C’est pourquoi l’analogie qui rend équivalente la mécréance claire et évidente des tawaghit qui ne jugent pas avec la Shari‘a, qui interdisent la législation d’Allah, qui combattent la religion d’Allah et Ses alliés, à l’innovation des premiers jahmiya[1] et mou‘tazila[2] est incorrecte. En effet, ceci est une mauvaise analogie, à cause de la présence de nombreuses différences claires entre ces innovations qui peuvent poser problème à certaines personnes du fait de l’occultation des arguments à ces gens, et la mécréance claire des tawaghit et leur association.


Quand au fait de prétendre que l’imam Ahmed et ibn Taymiya n’ont pas rendu mécréant les jahmiya malgré le fait que c’étaient des savants dans la langue et dans la religion, c’est une prétention qui est rejetée de par ce qui a été rapporté concernant l’imam Ahmed, qu’il faisait la distinction entre les têtes des jahmiya et leurs prêcheurs, et le commun des gens parmi eux. Aussi, il a été rapporté à son sujet qu’il rendait mécréant leurs prêcheurs et leurs savants mais pas le commun des gens.

Quand au fait d’excuser les tawaghit du fait qu’ils seraient contraints de juger par autre que ce qu’Allah a fait descendre, et bien c’est une excuse non établie dont il ne convient pas à un étudiant en religion d’y perdre son temps car c’est comme le fait de les excuser de leur ignorance. Ce sont des excuses et des descriptifs qu’eux-mêmes, c'est-à-dire les tawaghit, n’agréent pas, pire encore, ils punissent et emprisonnent quiconque les accuse d’être dépendant des mécréants ou bien de travailler pour eux. Ils considèrent ainsi le fait de les qualifier d’ignorants, comme une insulte à leur égard, et les critiquer entraîne l’application de sanctions issues de leur lois mécréantes pouvant atteindre selon leurs lois de sécurité publique trois ans d’emprisonnement…

Après cela, certains orgueilleux faisant semblant de ne pas voir la réalité, viennent polémiquer et défendre les tawaghit par l’excuse de l’ignorance et de la contrainte alors que ces derniers considèrent ce genre d’excuse comme des insultes, punissant même quiconque les ramène !!

Ce qui est donc obligatoire c’est de prendre la parole des concernés [c’est-à-dire les tawaghit] et non celle de ceux qui polémiquent en leur faveur car les tawaghit sont plus à même d’être au courant de leur état que n’importe qui d’autre.


Ensuite, pour l’étudiant en religion distingué, qui connaît ce qu’ont cité les savants concernant la limite de la contrainte et ses conditions afin d’être accepté et considéré comme étant un empêchement du takfir, sait que la réalité n’a rien à voir avec la contrainte.


En effet, parmi les conditions pour que l’excuse de la contrainte soit accepté, il y a le fait que le contraint soit incapable de se protéger ne serait-ce que par la fuite.

Qu’est-ce qui a donc obligé ces tawaghit d’accéder au pouvoir ? Tout le monde sait qu’ils ont usé de tout leurs moyens, telles que la trahison, la traitrise, la triche, la tuerie, l’injustice face à leur peuple et même envers leurs proches, leur père, leur frère afin d’atteindre la souveraineté du jugement et de s’accaparer le trône ! De façon intuitive nous savons que personne ne peut être contraint à cela. Mais c’est plutôt leur jugement qui est un jugement d’oppression. Et même si nous considérions qu’on leurs a forcé à accéder au pouvoir, ce qui est faux, qu’est-ce qui les a donc forcé à rester sur le trône du jugement ; et même s’ils étaient vraiment forcés à abolir la législation d’Allah si longtemps, qu’est-ce qui les a forcé à monopoliser le pouvoir et à ne jamais l’abandonner tout au long de leur vie ? Mais ils héritent ce trône de génération en génération !!


Et parmi les conditions que les savants ont mis en place pour authentifier la situation de contrainte, il y a aussi le fait que le contraint ne fasse pas de rajout dans ce qu’il lui a été demandé.



Quant à ces tawaghit, s’ils étaient vraiment contraints d’annuler la shari‘a, qu’est ce donc qui les a forcé à combattre la religion d’Allah ? Et qu’est-ce qui les a forcé à se moquer de la religion d’Allah et à autoriser les moqueurs ? Et qu’est-ce qui les a forcé à permettre la mécréance et la garde de cette mécréance ? Et qu’est-ce qui les a forcé à faire de leur propre personne des législateurs et des divinités adorées en dehors d’Allah ? Et qu’est-ce qui les a forcé à prendre la démocratie comme religion ? Et qu’est-ce que…et qu’est-ce que….et qu’est-ce que… ?


Cette prétention est donc rejetée et le concret l’annule. Et ils, comme nous l’avons dit, ne reconnaissent pas ceci. Ils ne reconnaissent pas qu’ils sont contraints, contrainte que les gens de la polémique mettent en avant pour les défendre. Mais au contraire ils se vantent toujours de leur indépendance et ils rappellent ouvertement qu’ils ne suivent personne ! Et que personne n’intervient dans leur politique intérieure et même extérieure !! Et qu’ils ont la suprématie totale et complète sur leur terre, sur leur état et sur leur peuple. Comme ils se vantent d’avoir mis en place ces constitutions pour leur peuple !! Et font des éloges à ces constitutions et les considèrent même comme étant la chose la plus grandiose qu’ils ont présenté ou bien que leurs pères aient présenté comme don pour leur peuple, en prétendant qu’elles prennent en charge les droits de leur peuple et incluent le summum de l’équité.

Ils ne s’en désolidarisent pas ni ne disent qu’elles leur ont été imposées ou bien qu’ils sont contraints de les faire appliquer comme le prétendent les ignorants qui les défendent !

Ce qui est obligatoire comme nous l’avons déjà dit, c’est de mettre en avant leurs paroles plutôt que celles de ceux qui les défendent, car les tawaghits sont les mieux placés pour connaître leur propre situation.



.

[1] Les djahmiyya disaient que le coran été créé.

[2] Les mou‘tazila reconnaissent les termes de Ses Noms Soubhanahu wa Ta‘ala, mais Lui renient les Attributs de perfection qu’ils impliquent, ils disent ainsi qu’Allah est Tout Miséricordieux, Très Miséricordieux sans miséricorde, Omniscient sans science, Parfaitement Entendant sans ouïe, Clairvoyant sans vue, Puissant sans puissance et ils disent de même du reste des Noms.
Revenir en haut Aller en bas
 
Excuse de l’ignorance et de la contrainte pour défendre les tawaghit dans le jugement ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Deen-ul-Qayyem] :: Dogme / Croyance :: Mises en garde / Rad / Ambiguité-
Sauter vers: